a chair ?

Des chaises. J’en trouve partout, posées, au coin d’un mur, d’un arbre, d’un muret…  Comme une invitation à s’assoir et à observer…
Vie de bâton de chaise. Politique de la chaise vide. Avoir le cul entre deux chaises. Clouer quelqu’un sur sa chaise. Rien de très réjouissant du coté des expressions…Pourtant ces chaises invitent à la poésie, me semble t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *