Lab & collections 📾 Nadia Rabhi

Ce que la photographie reproduit Ă  l'infini n'a lieu qu'une fois - Roland Barthes

Silence, on voyage

2 mois en exploration under covid, entre la Tunisie et la Sicile.
Un projet, trĂšs beau sur le papier, prĂ©vu pour une balade photographique autour des Îles Éoliennes en bateau, avec productions de portraits et reportages.
Monastir
La préparation du bateau Silence
Silence Ă  quai

Nous n’avons pas rencontrĂ© ce qui Ă©tait prĂ©vu mais plutĂŽt beaucoup d’imprĂ©vus.
Un moteur cassĂ©, des Siciliens trĂšs regardants sur le Covid, un confinement de 10 jours avec policiers au pied du bateau, une obligation de rester Ă  quai dans une marina Sicilienne pendant 1 mois, des tests anti covid en quantitĂ©, un sauvetage par l’ambassade de France en Italie, une traversĂ©e de 48 h sans moteur et un retour en France, avec pertes et fracas.

Un voyage difficile Ă  bien des Ă©gards mais un voyage qui fĂ»t nĂ©anmoins possible mĂȘme s’il prit des tours et dĂ©tours.

Des rencontres intĂ©ressantes, le peuple des marins est un monde bien particulier. La vie et les codes de vie sur une marina oĂč l’argent est roi et oĂč se confrontent sans cesse les trĂšs riches et les moins riches.
Des paysages Ă©poustouflants, des locaux et des mƓurs locales et enfin une expĂ©rience de vie, “Under Covid” complexe et pourtant fascinante.

Traversée Tunisie>Sicile
Confinement sur la Marina Vento Di Maestriale Ă  Trapani

Il faut se rendre compte que le passe sanitaire Ă©tait une notion nouvelle, Ă  gĂ©omĂ©trie variable et Ă©volutive selon les pays ; que la Tunisie n’est pas l’Europe et que personne ne savait rien avant de le savoir (
)
Ce qui a donné lieu à des situations parfois Ubuesques, drÎles ou grinçantes.
Enfin, nous avons aussi Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  l’enfermement, si je dois parler de ce confinement de 10 jours par 40 degrĂ©s, devant de magnifiques coucher de soleil.
Pouvait-on s’en plaindre, la rĂ©ponse est non.

Pourtant entre la casse du moteur et les 15 mĂštres carrĂ©s du bateau, cela a profondĂ©ment modifiĂ© l’ambiance de l’équipe.Tout comme, au positif, l’arrivĂ©e de nos amis de France ou l’invitation dans ce super restaurant gastronomique Ă  Tunis en Ă©change de photos, les rencontres et des gens passionnĂ©s, les visites surprises de lieux incroyables, etc etc.

Le projet de base à volé en éclat pour en donner lieu à un autre,
des pures moments de joies comme des choses fort horripilantes, plus sauvage que prévu, plus intéressant sans doute aussi mais plus dur.

Ile de Favignana
Trapani
Etna

Nous avons mis au point, plusieurs protocoles de monstrations dont ce systÚme de cartes postales sonores dans le but de faire du matériel ludique et un peu romancé, à partager sur les réseaux sociaux.venture hors du commun.
Vu les problĂšmes rencontrĂ©s, il fĂ»t impossible d’ĂȘtre rĂ©gulier. Ce pourquoi, cet article prend toute sa valeur, il permet de rendre justice Ă  cette aventure hors du commun.

Traversée Sicile>Tunisie

D’autres protocoles prĂ©vus depuis la France, ont vu le jour : du matĂ©riel pour un mini livre fait de rencontres et d’interviews spontanĂ©es, du matĂ©riel pour mettre Ă  jour des portfolios personnels existants et des quantitĂ©s astronomiques de photographies entre perso et pro.

Des protocoles que nous avons, sans cesse, du réadapter à la réalité mouvante dans laquelle nous avons évolué pendant deux mois.

Madhia
Monastir
Toutes les cartes postales sonores sont visibles sur Tik-Tok

Ce premier article, pour raconter le voyage sur le mode émotions sonores et revenir sur des sujets plus précis et factuels à la suite.
Les cartes peuvent se regarder sans l’histoire en background pourtant je les trouve plus touchantes si on a le contexte, elles sont l’émanation positive et rapide de “Silence, on voyage” pendant cette Ă©poque si particuliĂšre du Covid. NR

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Lab & collections 📾 Nadia Rabhi

ThĂšme par Anders Norén