Archives par mot-clé : dreamers

Les DREAMERS chez Corridor Eléphant

La série DREAMERS fait l’objet d’une exposition d’un mois sur le magazine online Corridor Elephant. Une sélection dont vous pouvez voir une partie ci dessus est partagée régulièrement sur les différents médias sociaux. Belle mise en lumière et belle entrée en 2019. Merci Corridor Elephant.

Vous pouvez vous inscrire sur la newsletter pour découvrir des photographes tous les mois. Corridor Elephant édite, par ailleurs, un magazine Niepebook et des ouvrages de photographies contemporaines que vous pouvez soutenir en les achetant, ici.
corridor all nadia rabhi
MERCI Corridor Elephant.

https://www.corridorelephant.com/
https://www.instagram.com/corridorelephant/
https://twitter.com/CorridorElephan
https://www.facebook.com/corridorelephant
https://www.linkedin.com/in/pierre-leotard-385961123/

Snowy DReamers

Retrouver un DREAMER non montré et en faire un autre dans la foulée, grâce à la neige : done 😉
Le tout réinjectant un peu d’énergie dans le portfolio DREAMERS qui était au point mort après une cinquantaine de « pillow stand up », partout où j’ai posé mon regard pendant 2 ans. La première mouture du portfolio est visible ici, d’autres ici et ici et les 2 derniers ci-dessus 🙂

Fluxus contre emploi

Le finissage, en beauté, de l’expo Fluxus contre emploi, entre embruns, huitres, yoga et bonne compagnie. L’expo aura duré 2 mois, j’y ai présenté le premier dreamer, de la série D-R-E-A-M-E-R-S.
Invitée par Francine Flandrin et accueillie par Jean Michel Pinchon, j’ai pris plaisir à rencontrer les autres artistes aussi bien humainement, qu’artistiquement ainsi que tous les amis de la galerie.
L’expérience à donné cours à une autre exposition, Grigri Fétiche à l’atelier des vertus, sur une invitation de Katia Feltrin. J’y ai présenté un dreamers pillow, picoté de ses aiguilles de rêves au milieu d’une centaine de grigris d’artistes. Je suis ravie d’avoir pu montrer un bout de ce travail. Moult merci à « mes curatrices » et au plaisir.

dans le ciel

Sauter dans un train et se retrouver sous une voile de parapente, à Genève et dans la foulée, done!;)
Merveilleuse aventure initiée de l’instant à l’instant.
Une manière de se sentir plus vivante probablement et en tout cas une sacrée découverte. Non seulement, on plus le vertige lorsqu’on est « dans le ciel » mais, en plus, s’en dégage un vrai sentiment de liberté. Les occasions sont, finalement, assez rares et cela vaut bien un article completely free!.

2 dreamers ont été fabriqué au passage:

IMG_4441 copieIMG_4146 copie11

Et j’ai même eu le droit à un petit cadeau d’image signée ©PH, youpi:IMG_2568

versailles

Un petit tour à Versailles pour y shooter un dreamer…
Touristes à gogo, nous y avons rencontré. Intéressant comme composante mais difficile de faire avec et très, très chaud!;))
On peut y voir, en ce moment une exposition de Joana Vasconcelos,

Note n°1: Ipad: nouvel appareil photo! Et ça n’est pas une blague…;))
Note n°2: Impossible de visiter les jardins à la Française sans payer de nouveau, qui a dit: la culture n’a pas de prix, hum?!;))

dreamers

L’actu du moment et je peux vous dire que c’est très actuel!
Du boulot par dessus la tête pour vous préparer une exposition aux petits oignons…

————————–
Nadia Rabhi et Paolo S Campagnella, ont décidé de s’associer autour de l’idée du rêve pour une exposition haute en couleur et totalement dreamy!;)
————————
Vernissage: le 8 juin
Fermissage: le 28 juin
de 18h00 à Minuit.
————————
Nadia y montrera la série dreamers, jamais montrée à ce jour, tandis que Paolo nous illuminera de ses light painting.
Et en special guest, un dream sound track de miss Sylvie Astii pour la projection en sous-sol.
Venez nombreux, les z’amis! 🙂
————————
Nadia Rabhi:
Photographe et illustratrice basée à Paris.
Un goût prononcé pour les images composites, une curiosité toujours en éveil et une approche tant plastique que photographique la conduisent vers les univers les plus éclectiques : Collage, graphismes, objets ou portraits, dont la finalité est d’y exprimer une sensibilité et un esthétisme très personnel.
Nadia a collaboré à de nombreux projets dans des domaines aussi variés que la presse, l’édition, la musique, la publicité ou le web.
http://www.trafik-light.com/index2.php
http://www.completely-out.com/
http://thumbwheel.tumblr.com/
————————
Paolo S Campanella:
Adepte de l’instant décisif à la manière de Doisneau et Henri Cartier bresson, j’ai commencé par le noir et blanc et des photos de reportage. Puis je me suis tourné vers le polaroid et son aspect détourné, enfin le light painting devient ma dernière source de créativité avec sa multitude de palette de couleurs et de formes.
————————
La strada:
Une belle galerie épicurienne, sa cave à vins italiens, sa mozzarella, sa burrata, et tutti quanti, joli pas cher et bon, à l’ancienne, gérée par un ancien aka Tétine dit Pascal Battisti et son ac-colite Fabio Delseppia cuistot mythique et émérite, bref la teuf en Italie quoi …